• Albertine Ida Gustavine de Broglie to August Wilhelm von Schlegel

  • Place of Dispatch: Corbeil · Place of Destination: Bonn · Date: 7. August [1831]
Edition Status: Newly transcribed and labelled; double collated
    Metadata Concerning Header
  • Sender: Albertine Ida Gustavine de Broglie
  • Recipient: August Wilhelm von Schlegel
  • Place of Dispatch: Corbeil
  • Place of Destination: Bonn
  • Date: 7. August [1831]
  • Notations: Datum (Jahr) sowie Absendeort anhand des Poststempels erschlossen.
    Manuscript
  • Provider: Sächsische Landesbibliothek - Staats- und Universitätsbibliothek Dresden
  • OAI Id: DE-611-38973
  • Classification Number: Mscr.Dresd.e.90,XIX,Bd.4(1),Nr.60
  • Number of Pages: 2 S. auf Doppelbl., hs. m. Adresse
  • Format: 20,2 x 16 cm
  • Incipit: „[1] Cher ami je me hâte de repondre à votre bonne lettre je me suis tout de suite enquis dʼune [...]“
    Language
  • French
    Editors
  • Falk, Clio
  • Varwig, Olivia
[1] Cher ami je me hâte de repondre à votre bonne lettre je me suis tout de suite enquis dʼune manière de vous loger chez nous et jʼai pour le mois de Septembre une chambre à vous offrir. Elle ne sera pas bonne mais enfin nous lʼarrangerons de notre mieux et vous y toujours débarquer nous vous chercherions de là autre chose si vous vous y trouviez mal mais je tiens beaucoup à ce que vous commenciez par être logé chez nous. Je regrette bien que nous soyons si mal logés et si nombreux. Enfin nous nous serrerons de notre mieux, votre arrivée sera [2] une grande joie. Je vous presenterai tous mes grands enfans. Mon fils est élevé par un jeune homme très distingué qui est tout à fait notre ami et qui vous plaira. On dit que vous nʼêtes point vieilli pour nous nous le sommes tous mais le tems ne vieillit pas les vrais affections. Arrivez nous donc le plutôt possible et croyez à toute ma tendre et vive amitié
Ce 7 aoust. A. Broglie

[3] [leer]
[4] Monsieur
A. W. de Schlegel
à
Bonn
Province Prussienne du Rhin
[1] Cher ami je me hâte de repondre à votre bonne lettre je me suis tout de suite enquis dʼune manière de vous loger chez nous et jʼai pour le mois de Septembre une chambre à vous offrir. Elle ne sera pas bonne mais enfin nous lʼarrangerons de notre mieux et vous y toujours débarquer nous vous chercherions de là autre chose si vous vous y trouviez mal mais je tiens beaucoup à ce que vous commenciez par être logé chez nous. Je regrette bien que nous soyons si mal logés et si nombreux. Enfin nous nous serrerons de notre mieux, votre arrivée sera [2] une grande joie. Je vous presenterai tous mes grands enfans. Mon fils est élevé par un jeune homme très distingué qui est tout à fait notre ami et qui vous plaira. On dit que vous nʼêtes point vieilli pour nous nous le sommes tous mais le tems ne vieillit pas les vrais affections. Arrivez nous donc le plutôt possible et croyez à toute ma tendre et vive amitié
Ce 7 aoust. A. Broglie

[3] [leer]
[4] Monsieur
A. W. de Schlegel
à
Bonn
Province Prussienne du Rhin
×